News

Trudeau accueillera les premiers ministres le 7 février pour conclure un accord sur la santé: sources

Le premier ministre Justin Trudeau accueillera une réunion des premiers ministres à Ottawa le 7 février alors que son gouvernement cherche à finaliser un accord sur le financement des soins de santé avec les provinces, selon des sources qui ont parlé à CBC News.

Les deux parties sont en pourparlers prolongés sur une augmentation du Transfert canadien en matière de santé (TCS) depuis des mois.

Les premiers ministres ont exigé une rencontre en personne avec Trudeau pour le presser d’augmenter le financement de plusieurs milliards de dollars. Le gouvernement fédéral a déclaré que Trudeau ne rencontrerait pas ses homologues provinciaux tant que les responsables n’auraient pas négocié certains des détails d’un accord.

La décision de Trudeau de tenir une réunion avec les premiers ministres signale qu’un accord pourrait bientôt être conclu – mais il reste encore des points de friction à résoudre, ont déclaré des sources fédérales, qui ont parlé sous couvert d’anonymat.

Les provinces ont exigé une importante injection de fonds pour soutenir un système qui a été miné par la COVID-19 et les pénuries de main-d’œuvre.

Ottawa a déclaré qu’il souhaitait que son investissement aille au-delà des solutions à court terme pour apporter des changements durables à un système qui fait face à une multitude de défis – dans les soins primaires, la santé mentale, les soins de longue durée, les soins virtuels et la collecte de données.

Pour aider à stabiliser le système, les premiers ministres ont demandé à Ottawa d’augmenter considérablement le montant qu’il dépense chaque année pour le TCS – le bloc d’argent envoyé par le gouvernement fédéral aux provinces et aux territoires pour financer les services de santé.

Les premiers ministres veulent qu’Ottawa augmente sa part des coûts des soins de santé de 22 % actuellement à 35 %.

Le gouvernement libéral fédéral a déclaré que le chiffre de 22 % ne reflétait pas l’ensemble du financement.

En 1977, certains points d’impôt ont été transférés d’Ottawa aux provinces, ce qui leur a permis de percevoir une plus grande part de toutes les recettes fiscales pour financer des programmes sociaux comme les soins de santé. Ces points d’impôt, soutient Ottawa, devraient compter pour quelque chose.

Articles similaires