News

Trudeau devrait témoigner lors d’une enquête sur la loi sur les mesures d’urgence, selon le cabinet du premier ministre

Le Premier ministre Justin Trudeau devrait témoigner lors de l’enquête publique sur l’invocation de la Loi fédérale sur les mesures d’urgence lors des manifestations du Freedom Convoy de février à Ottawa, selon son bureau.

La Commission d’urgence de l’ordre public n’a pas encore rendu publique sa liste de témoins, mais un porte-parole du bureau du premier ministre a déclaré à CBC que Trudeau devrait être invité et qu’il est “bienvenu” à l’idée.

CTV News a annoncé pour la première fois que le premier ministre témoignerait à l’enquête.

Trudeau a invoqué la loi le 14 février – pour la première fois dans l’histoire du Canada – donnant au gouvernement fédéral des pouvoirs temporaires pour faire face aux blocages de restriction anti-COVID-19 qui ont paralysé Ottawa pendant trois semaines l’hiver dernier alors que les manifestants garaient des camions qui bloquaient l’accès au quartier et les principales artères autour de la Colline du Parlement.

Le gouvernement libéral a renoncé au secret du Cabinet sur les documents relatifs à son invocation de la Loi sur les mesures d’urgence, acceptant une demande de Paul Rouleau, le chef de l’enquête publique.

L’enquête devait initialement commencer le 19 septembre et se poursuivre jusqu’au 28 octobre. Mais en raison de la récente intervention chirurgicale inattendue de Rouleau, elle devrait maintenant commencer le 13 octobre et terminer ses audiences publiques le 25 novembre.

Articles similaires