Politique

Twitter chouchoute une fois de plus la législatrice de l’Arizona Wendy Rogers en cachant son tweet transphobe

Là où le tweet apparaît sur le compte de Rogers, Twitter a placé le texte suivant : « Ce Tweet a violé les règles de Twitter sur les comportements haineux. Cependant, Twitter a déterminé qu’il pourrait être dans l’intérêt du public que le tweet reste accessible. Les lecteurs peuvent ensuite cliquer sur un bouton “Afficher” pour le lire.

En l’occurrence, c’était la solution de Twitter pour traiter les tweets similaires transphobes de la députée géorgienne Marjorie Taylor Greene en juillet attaquant la secrétaire adjointe à la Santé Rachel Levine, une femme transgenre. De même, Twitter a autorisé les tweets du procureur général du Texas, Ken Paxton, attaquant Levine, à rester cachés derrière un avertissement identique.

Le compte Twitter personnel de Greene a été définitivement suspendu en janvier, mais Twitter lui a permis de continuer à publier sur le compte depuis son bureau du Congrès.

Rogers a déjà une longue expérience de comportement scandaleux. Elle se livre depuis longtemps à des comportements antisémites sur Twitter, décrivant George Soros comme un « marionnettiste » et décrivant les personnes non vaccinées comme des « sang-purs ». S’adressant à la conférence America First PAC du nationaliste blanc Nick Fuentes en février, elle a déclaré au public :

Lorsque nous reprendrons nos droits donnés par Dieu, nous traduirons ces criminels en justice. J’ai dit que nous devions construire plus de potences. Si nous jugeons certains de ces criminels de haut niveau, les condamnons et utilisons une potence nouvellement construite, cela fera un exemple de ces traîtres à notre pays. Ils n’ont pas encore été justement punis pour les crimes qu’ils ont commis.

Rogers s’opposera sans aucun doute à la dernière action de Twitter. Elle a récemment pris la défense ardente d’Alex Jones d’Infowars après qu’un jury texan ait récemment rendu un jugement de plusieurs millions de dollars contre lui pour avoir calomnié les parents du massacre de Sandy Hook en 2012.

“C’est mal ce qu’ils ont fait à Alex Jones”, a-t-elle écrit. “Il devrait pouvoir critiquer l’histoire officielle à tout moment. J’espère qu’il fera appel des verdicts parce que les tribunaux fantoches l’ont déjà rendu coupable avant le début des procès. Les Américains devraient aider à couvrir ses factures. Marre de la censure !

Articles similaires