News

Un ex-membre du groupe Wagner libéré en Norvège

Copenhague, Danemark –

Les autorités norvégiennes ont déclaré mercredi qu’elles avaient libéré un ancien membre de haut rang de l’entrepreneur militaire privé russe Wagner Group qui avait demandé l’asile après être entré illégalement dans le pays.

Andrey Medvedev a été libéré d’un centre de détention “contre une ordonnance d’un lieu de résidence spécifique”, a déclaré Jon Andreas Johansen, de la police norvégienne de l’immigration. Il a ajouté que les raisons pour lesquelles Medvedev était détenu “ne sont plus présentes”.

Medvedev, qui dit craindre pour sa vie s’il retourne en Russie, avait traversé la Norvège, qui a une frontière de 198 kilomètres (123 milles) avec la Russie au début du mois. Il a été immédiatement transféré à Oslo, ce qui est la procédure normale pour les demandeurs d’asile.

Vladimir Osechkin du groupe dissident russe Gulagu.net, qui a aidé Medvedev à fuir, a déclaré qu’il avait été placé en garde à vue dans une maison sécurisée jusqu’à ce qu’il soit transféré sans explication dans un centre d’immigration sécurisé.

L’avocat norvégien de Medvedev, Brynjulf ​​Risnes, a déclaré mercredi au journal norvégien Dagbladet que son client n’était pas satisfait des mesures de sécurité strictes, alors la police norvégienne l’a placé en détention.

Risnes a qualifié de “décision sensée” de le libérer à nouveau. “Je ne sais pas encore à quoi ressemblera l’arrangement autour de lui”, a-t-il déclaré à Dagbladet.

Dans une vidéo publiée par Gulagu, Medvedev a déclaré qu’il avait essuyé des tirs russes avant de passer en Norvège. La police norvégienne a déclaré avoir été informée par les gardes-frontières russes de traces dans la neige indiquant que quelqu’un aurait pu traverser illégalement.

Le Service national d’enquête criminelle de Norvège, qui participe à l’enquête sur les crimes de guerre en Ukraine, a déclaré qu’il interroge Medvedev qui “a le statut de témoin”. Osechkin de Gulagu a déclaré que l’ancien combattant avait parlé aux enquêteurs vendredi.

Medvedev, qui est en fuite depuis qu’il a quitté le groupe Wagner, aurait déclaré à Gulagu.net qu’il était prêt à dire tout ce qu’il sait sur le groupe paramilitaire louche et son propriétaire, Yevgeny Prigozhin, un millionnaire lié au président russe. Vladimir Poutine.

Medvedev a déclaré qu’il avait quitté le groupe Wagner après que son contrat ait été prolongé au-delà de la période juillet-novembre sans son consentement. Il a dit qu’il était prêt à témoigner sur tous les crimes de guerre dont il a été témoin et a nié y avoir participé lui-même.

Articles similaires