News

Un journaliste pakistanais se dit “agressé” lors de la détention du mouvement taliban

KABOUL :

Cela a été rapporté par le journaliste pakistanais Anas Mallik. Le samedi qu’il a été victime de “violences physiques” au cours de sa détention de 21 heures par les talibans à Kaboul.

Le journaliste a également révélé sur Twitter que son producteur et son chauffeur avaient été libérés par les autorités talibanes après avoir été détenus pendant 42 heures.

Mallik et son équipe sont portés disparus à Kaboul jeudi après-midi, mais le journaliste lui-même est revenu sain et sauf vendredi après avoir été détenu par les talibans.

Selon son tweet du 3 août, ils étaient dans la capitale afghane pour couvrir le premier anniversaire de la chute de Kaboul.

MAIS poste sur les réseaux sociaux par le biais de nouvelles L’organisation Mallik travaille pour des images générales d’ecchymoses sur le corps des membres de son équipage.

Lis FO confirme le retour sain et sauf du journaliste pakistanais porté disparu à Kaboul

Dans un reportage vidéo, Mallik a déclaré que lui et son équipe “ont été interceptés, sortis de la voiture – traînés hors de la voiture. Pour être précis, nos téléphones nous ont été enlevés, puis nous avons été attaqués”.

Il a affirmé que son équipage avait également été attaqué.

“Après un certain temps, nous avons été transférés de l’endroit où nous avons été interceptés, ce que nous savons être GDI, ou Great Directory of Intelligence, GDI Division of Afghan Taliban”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’ils avaient été soigneusement interrogés sur leur travail ainsi que sur des questions personnelles. .

Mallik a été « déposé » dans le personnel afghan à 10 h 10 vendredi. Cependant, sa carte d’identité de presse, son accréditation et sa lettre d’autorisation ne lui ont pas été restituées.

Les talibans ont également retenu l’équipe Mallik.

Travailler en tant que bureau principal du Pakistan Nouvelles de Vion à Islamabad, Anas Mallik couvre les affaires étrangères, les affaires pak-afghanes, l’armée et les conflits.

La veille, le ministère des Affaires étrangères (FO) avait confirmé que Mallik, porté disparu à Kaboul, était rentré sain et sauf en ville.

“Je suis tellement content qu’Anas Mallik soit en sécurité à Kaboul. Alhamdolillah », a déclaré FO. dans tweet en réponse à votre post précédent sur sa disparition

La nouvelle de son retour a également été confirmée par l’ambassadeur du Pakistan en Afghanistan, Mansour Khan.




Source link

Articles similaires