News

Un Londonien en Turquie quelques jours avant les rassemblements du tremblement de terre pour soutenir ceux qui en ont besoin – Londres

Un résident de London, en Ontario, qui se trouvait près de l’épicentre du tremblement de terre qui a frappé la Turquie et la Syrie quelques jours auparavant, espère que les membres de la communauté pourront se rassembler pour aider les personnes dans le besoin.

Kamala Shiriyeva participait à une visite guidée historique dans certaines parties de la Turquie la semaine dernière, quelques jours seulement avant le tremblement de terre de magnitude 7,8. Après avoir vu la couverture médiatique de la dévastation et de l’angoisse que le tremblement de terre a provoquées, Shiriyeva dit qu’ils ont besoin de toute l’aide possible.

“Nous sommes plus forts ensemble, alors s’il vous plaît, rassemblez-vous pour nous aider”, a déclaré Shiriyeva, directrice de la section londonienne de l’Association azerbaïdjanaise-turque.

“Certains d’entre eux n’ont plus rien maintenant.”

En savoir plus:

Lire ensuite :

Plus de 2 600 personnes en Turquie et en Syrie seraient mortes du tremblement de terre, avec des milliers d’autres blessés et portés disparus.

L’histoire continue sous la publicité


Cliquez pour lire la vidéo : « Un puissant tremblement de terre secoue la Turquie et la Syrie, tuant des milliers de personnes »


Un puissant tremblement de terre secoue la Turquie et la Syrie, tuant des milliers de personnes


Parmi les endroits visités par Shiriyeva lors de la tournée, il y avait le château de Gaziantep, vieux de 2 000 ans, qui a été lourdement endommagé lors du tremblement de terre, selon l’Associated Press.

“C’est dévastateur, l’endroit où j’étais et les gens incroyables”, a déclaré Shiriyeva.

En savoir plus:

Lire ensuite :

Shiriyeva dit qu’elle a parlé avec plusieurs personnes à Londres qui ont de la famille en Turquie et qui ont essayé d’entrer en contact et de confirmer leur sécurité.

“Certains d’entre eux sont bons, certains d’entre eux ont vu leur maison détruite”, a déclaré Shiriyeva.

Shiriyeva a ajouté que c’est particulièrement difficile pour ceux qui sont loin de leur famille et qui n’ont pas pu obtenir de détails concrets.

L’histoire continue sous la publicité

“La douleur devient plus dure, elle frappe plus fort, notre imagination est beaucoup plus forte que la réalité”, a ajouté Shiriyeva.

Pour ceux qui souhaitent aider, Shiriyeva dit que l’argent peut être envoyé à la Fédération des associations turques canadiennes via info@turkishfederation.ca. L’argent de cette organisation est dirigé vers l’AFAD et l’AKUT, une organisation non gouvernementale impliquée dans la recherche et le sauvetage en Turquie associée aux Nations Unies.

« C’est une catastrophe naturelle, ce n’est pas d’origine humaine. Nous devons nous unir pour nous soutenir. »

&copy 2023 Global News, une division de Corus Entertainment Inc.

Articles similaires