News

Un officier du NCSM Kingston relevé de ses fonctions après des allégations de conduite inappropriée dans le cadre d’une mission de l’OTAN

Un officier de la marine canadienne a été relevé de ses fonctions à bord d’un navire de défense côtière déployé dans le cadre d’une opération de l’OTAN en Europe suite à des allégations de conduite sexuelle inappropriée.

Le ministère de la Défense nationale a déclaré que le vice-amiral Bob Auchterlonie, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada, a relevé l’officier exécutif du NCSM Kingston de son rôle “à la suite d’un incident présumé de conduite inappropriée de nature sexualisée” lors d’une escale au port à Lisbonne, Portugal.

Le navire est déployé dans la région dans le cadre d’un groupe permanent de lutte contre les mines de l’OTAN.

Les allégations contre l’officier n’ont pas été prouvées et une enquête sur l’incident est en cours, selon les Forces armées canadiennes.

Dans un communiqué publié mardi, la Défense nationale a déclaré que ses commandants “attendent de tous leurs membres qu’ils exercent à tout moment un jugement approprié sur le plan institutionnel, en particulier lorsqu’ils occupent un rôle clair de leadership ou de commandement”.

La Marine royale canadienne indique que l’officier continuera d’occuper d’autres rôles au quartier général des Forces maritimes de l’Atlantique à Halifax jusqu’à ce que l’enquête soit terminée.

Le NCSM Kingston a mis les voiles pour la mission de l’OTAN dans la mer Baltique et la région de l’Atlantique Nord en juin pour un déploiement de quatre mois.

Articles similaires