Une entreprise de la Colombie-Britannique signale qu’aucun survivant n’a été retrouvé dans une chambre de refuge après l’inondation d’une mine au Burkina Faso

Trevali Mining Corp., basée en Colombie-Britannique, affirme qu’aucun des huit travailleurs portés disparus depuis l’inondation de la mine Perkoa au Burkina Faso il y a un mois n’a pu atteindre une chambre de refuge souterraine.

L’entreprise, dont le siège social est à Vancouver, a déclaré que les secouristes, qui travaillaient 24 heures sur 24 pour évacuer l’eau de la mine, ont atteint le refuge à 570 mètres sous terre mais l’ont trouvé intact sans personne à l’intérieur.

Le PDG de Trevali, Ricus Grimbeek, a qualifié cette nouvelle de dévastatrice.

La société affirme que les équipes de recherche continueront de travailler à leur capacité maximale jusqu’à ce que les personnes disparues soient retrouvées.

Il n’y a eu aucune communication avec les huit travailleurs disparus depuis que la mine a été inondée après de fortes pluies dans la région le 16 avril.

La société a déclaré qu’elle travaillait en étroite collaboration avec les autorités alors qu’elle enquêtait sur la cause de l’inondation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × trois =