Tech

‘Westworld’ Saison 4, Récapitulatif de l’épisode 7: ‘Metanoia’

L’avant-dernier épisode de la saison 4 de Westworld a été diffusé dimanche, préparant le terrain pour la finale de la semaine prochaine. Cela se termine par une tournure surprenante – cette fois impliquant Christina – notre sosie brune de Dolores dont l’histoire a pris une autre tournure.

Dans d’autres nouvelles, le grand méchant de cette saison, Chalores, a été remplacé par son commandant en second. Passons en revue ce qui s’est passé d’autre dans l’épisode 7, y compris qui se tient toujours des deux côtés alors que nous nous dirigeons vers l’épisode final.

Une porte vers le sublime

L’épisode commence avec Bernard et Maeve s’arrêtant dans l’installation futuriste du barrage Hoover que nous avons vue dans l’épisode 1 – celle que William a acquise avec l’aide de notre première victime de mouches sans nom de la saison. Mais finalement, le spectacle révèle que nous sommes en fait ailleurs… dans The Sublime. Lorsque Bernard s’est réuni avec Akecheta dans The Sublime dans l’épisode 3, il a vu ces événements avant qu’ils n’aient lieu (ou c’est l’un des nombreux chemins qu’il a vus qui pourraient potentiellement se produire, je suppose).

Au cours de la conversation, Bernard révèle à Maeve – une version d’elle qu’il a préparée – que “la ferme de serveurs hydroélectriques” qu’ils regardent abrite le Sublime. (Aussi appelé The Valley Beyond, The Sublime est un plan d’existence numérique dans lequel nous avons vu un groupe d’hôtes de Westworld entrer dans la saison 2, laissant derrière eux leur corps physique. La fille de Maeve en fait partie.) Dans la saison 2, Dolores a envoyé The Sublime – – et ceux qui s’y trouvent – quelque part hors de portée. Il s’avère que c’était ici. Bernard utilise la clé qu’il possède pour ouvrir la porte.

Bernard dit à Maeve qu’il a parcouru tous les chemins possibles et que le résultat est toujours le même : l’extinction des hôtes et des humains. Il lui dit qu’ils pourraient échapper à ce destin en se téléchargeant sur The Sublime. Maeve accepte l’offre et Bernard demande si c’est ce qu’elle dirait vraiment, ou si c’est juste son impression d’elle.

Ensuite, ces événements se répètent à peu près dans le monde réel (avec l’ajout d’une action supplémentaire à l’écran impliquant un gros robot rouge). Bernard et Maeve arrivent à l’établissement, Bernard révèle une nouvelle fois qu’il détient le Sublime et ouvre la porte à l’aide de sa clé. Mais il ne dit pas la vérité à Maeve sur leur quête malheureuse. Au lieu de cela, il dit que “Si nous arrivons à sa tour, nous pouvons les sauver ainsi que nous-mêmes.”

Chalores ferme les villes

Ensuite, nous espionnons Chalores, hébergeons William et une version hôte de Caleb. Comme la dernière version de Caleb qui s’est fait casser le cou si méchamment la semaine dernière, celui-ci sait que sa fille, Frankie, est vivante. Chalores est le surnom de Charlotte Hale. Dans le passé, Dolores a fait des copies d’elle-même – le “moi” qui existe dans sa perle – et en a mis une dans une version hôte de Hale.

Chalores avait l’air incroyable dans cet épisode (et a toute la saison).

John Johnson/HBO

Chalores dit à William de leur donner une minute, puis elle révèle à Caleb qu’elle ferme “les villes”. (Il y en a plus que celui que nous avons vu, je suppose). Elle prévoit de placer des humains dans un entrepôt frigorifique, reflétant la façon dont les hôtes de Westworld ont été traités. Elle laisse Caleb dans son confinement et dit à William surpris qu’elle appelle le monde humain à quitter à cause du problème hôte/valeur aberrante. “Si je ne fais pas ça aujourd’hui, nous serons moins nombreux demain”, dit-elle.

Un hôte déjà stressé William n’est pas content de cette nouvelle. Plus tard, nous le voyons à nouveau rendre visite à l’humain William. Dans un long baratin glacial, l’humain William dit à son sosie hôte que “la culture ne survit pas, les cafards oui”. Il dit à son homologue hôte que s’il le pouvait, il débrancherait le monde entier. “Un seul d’entre nous doit faire ce qui doit être fait”, dit-il à l’hôte. L’hôte William dit qu’il comprend, puis le poignarde.

“Dolores. S’il vous plaît.”

Dans cet épisode, Teddy confirme quelque chose que beaucoup soupçonnaient probablement depuis le début : Christina est Dolores. Mais ensuite, le spectacle s’accumule sur un nouveau mystère : la version de Christina/Dolores que nous avons vue dans le nouveau monde de Hale cette saison n’est pas vraiment là dans la chair. J’essaie toujours d’envelopper ma tête autour de celui-ci.

La révélation “Christina égale Dolores” arrive relativement tôt dans l’épisode. Teddy dit à Christina que lui et elle sont “le reflet des gens qui nous ont créés”. Il l’appelle alors Dolores. À ce stade, je la considère toujours comme étant le robot Dolores de la saison dernière, avec un esprit effacé. gracieuseté de la machine Roboam. Après avoir appris de Teddy que son espèce est moins susceptible de mourir, elle entre dans un bain, se noie et reprend instantanément conscience.

Plus tard, Christina rend visite à Olympiad Entertainment, où elle utilise ses capacités de narration pour amener les écrivains humains à détruire leurs “histoires” (en rassemblant ce que nous avons appris des épisodes passés, je suis à peu près sûr que ces histoires sont les “pré -boucles scriptées” dans lesquelles les humains voyagent). On voit Christina et Teddy déambuler dans Olympiade en même temps que Stubbs et Frankie. Dolores et Teddy franchissent une porte, puis nous voyons Stubbs et Frankie émerger une seconde plus tard par la même porte. Étrange. Les gentils n’auraient-ils pas dû se croiser ?

Vers la fin de l’épisode, le chaos règne à l’extérieur (plus à ce sujet plus tard), et Christina/Dolores essaie d’intervenir. Teddy dit à Christina que les gens ne peuvent pas la voir. Christina demande pourquoi, et il y renonce à contrecœur: “Tu n’es pas dans ce monde”, dit-il, “C’est réel, mais tu ne l’es pas.”

Caleb et Frankie se réunissent

Après que Maeve et Bernard se soient regroupés avec C/Frankie, Odina, la petite amie de C, et Stubbs dans le parc à thème abandonné des années 20, l’équipe est prête à entrer dans la ville de Chalores.

Une fois là-bas, ils se séparent – Odina attrape un bateau, Bernard et Maeve partent affronter Chalores à sa tour, et Frankie et Stubbs se dirigent vers Caleb à Olympiade. Bernard révèle à Stubbs que Stubbs ne s’en sortira pas.

Aurora Perrineau et Luke Hemsworth

Aurora Perrineau (Frankie) et Luke Hemsworth (Stubbs).

John Johnson/HBO

Grâce à l’intervention de Christina/Dolores, Caleb parvient à sortir de sa cellule avant l’arrivée de Stubbs et C/Frankie. Une fois qu’ils le font, un Caleb traumatisé leur tend une embuscade, enfermant Stubbs dans l’espace confiné et épinglant Frankie contre un mur. Mais Caleb se rend compte assez tôt qu’elle est sa vraie fille, et les retrouvailles sont douces. Cette scène tant attendue n’a pas déçu.

Une confrontation entre Maeve et Chalores

Nous savons depuis l’épisode 5 que le plan de Chalores pour son espèce est qu’ils finissent par “transcender” – subir une procédure où ils abandonnent leur corps hôte et, comme elle le dit dans cet épisode, “évoluer vers l’espèce que nous étions destiné à devenir.” Leurs perles (c’est-à-dire leurs esprits) sont retirées de leur tête et placées au sommet de hautes machines blanches. Dans le dernier épisode, elle envoie un message aux hôtes qu’il est temps d’abandonner définitivement leur corps actuel.

Maeve et Bernard approchent Chalores dans sa tour, et ils se séparent. Mais avant qu’ils ne le fassent, Bernard avoue à Maeve ce qu’il lui a caché : “Peu importe ce que nous faisons, nous ne pouvons pas gagner”, dit-il. “Il n’y a aucun moyen de sauver ce monde. Tout le monde ici va mourir. Mais nous pouvons en sauver une infime partie.” Il demande à Maeve si elle est toujours prête à se battre, et elle lui montre un petit sourire avant de continuer.

Maeve trouve Chalores sur le point de transcender – un hôte de drone tenant un appareil vrombissant près de sa tête. Chalores attrape l’appareil et elle et Maeve s’affrontent. Ils dégringolent à l’extérieur et continuent de se battre dans des eaux peu profondes. Ensuite, Maeve reçoit une balle dans la tête par l’hôte William. Ensuite, l’hôte allume son créateur, offrant juste quelques mots avant de tirer également sur Chalores dans la tête.

Nous voyons Bernard, qui est dans la tour de Chalores et s’enregistre en train de parler sur ce qui ressemble à une tablette. Il dit énigmatiquement, “Si vous choisissez de lui donner ce choix, vous ne pouvez pas manquer. Atteindre avec votre main gauche.” À la fin de cet épisode, nous ne savons toujours pas à qui est destiné le message.

L’hôte William arrive et tire sur Bernard dans la tête. Il réorganise également la tour de production de sons de Chalores, obligeant “chaque homme, femme et enfant – hôte et humain – à se battre jusqu’à ce qu’il ne reste plus que les cafards”. Étant donné que les humains sont contrôlés par les sons, il a dû ordonner aux humains d’allumer les hôtes.

Qui reste debout

Le spectacle pivote sur Frankie, Stubbs et Caleb, et nous voyons les gens autour d’eux commencer à se battre violemment. Les trois parviennent à échapper à la frénésie, mais Frankie se prend une balle dans l’abdomen.

De l’autre côté du combat, l’hôte William est à peu près notre nouveau grand méchant alors que nous nous dirigeons vers la finale.

Questions en suspens :

  • Dans l’épisode de la semaine dernière, Frankie a compris les tentatives de Bernard de la copier, elle et ses amis, en utilisant la technologie que Chalores a installée dans le parc à thème des années 20. (Il ne l’a pas nié… ni expliqué pourquoi.) Ceci, combiné au fait que la porte du Sublime est grande ouverte, me fait penser – Des copies de certains humains (peut-être ceux qui ont visité le parc) vont-elles d’une manière ou d’une autre finir dans Le Sublime ?

  • Comment est Teddy de retour cette saison ? Au début, j’ai pensé qu’il devait s’agir d’un hôte créé par Chalores, comme William. Mais maintenant, il semble qu’il n’existe peut-être pas non plus physiquement dans le nouveau monde de Chalores.

  • Où est passée Maya, la colocataire ?

  • Bernard est-il vraiment parti ? Il semble que personne ne puisse réellement mourir dans cette émission, mais la sortie de Bernard semblait plus définitive que, disons, celle de Maeve. Nous le voyons suivre Charlie, son fils dans le cadre de sa trame de fond, à travers une porte. On entend aussi sa voix répéter ce qu’il a dit à Akecheta dans le Sublime : « Dans chaque scénario, je meurs… » Il semble bien comprendre qu’il faisait un réel sacrifice en poursuivant le plan.

Articles similaires