News

Zelenskyy appelle à la paix en vidéo avant la finale de la Coupe du monde

Kyiv –

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a proposé dimanche la tenue d’un sommet mondial sur la paix cet hiver, dans un message vidéo que Kyiv espérait être diffusé avant la finale de la Coupe du monde de football au Qatar, bien qu’il semble peu probable que la FIFA autorise cette décision.

CNN a rapporté vendredi que Zelenskyy avait demandé à la FIFA, l’instance dirigeante du football mondial, de le laisser partager un message de paix avant la finale.

“Nous avons offert la formule de la paix au monde. Absolument juste. Nous l’avons offerte parce qu’il n’y a pas de champions dans la guerre, il ne peut y avoir de match nul”, a déclaré Zelenskyy dans un message vidéo diffusé par son bureau.

La Russie a envahi l’Ukraine en février, dans ce qu’elle appelle une « opération militaire spéciale ». Le conflit a tué des milliers de civils et déplacé des millions de leurs maisons détruites.

“J’annonce l’initiative d’organiser un sommet mondial sur la formule de la paix cet hiver. Le sommet pour unir toutes les nations du monde autour de la cause de la paix mondiale. Les tribunes des stades se vident après le match, et après la guerre, les villes restent vides”, a-t-il déclaré. m’a dit.

Zelenskyy avait voulu apparaître par liaison vidéo avant que l’Argentine n’affronte la France, championne en titre, au stade Lusail de Doha pour la finale avec une audience mondiale attendue de centaines de millions, a rapporté CNN.

La FIFA n’a pas répondu aux demandes répétées de commentaires, mais il semble peu probable qu’elle donne une plate-forme à Zelenskyy compte tenu de sa position sur les messages politiques lors de la Coupe du monde.

L’assistant présidentiel ukrainien Mykhailo Podolyak a déclaré sur Twitter que la FIFA “montre un manque de compréhension du désastre dans lequel la fédération de Russie entraîne le monde en déclenchant une guerre en Ukraine”.

La Russie a tiré plus de 70 missiles sur l’Ukraine vendredi lors de l’un de ses bombardements les plus violents depuis le début de la guerre, coupant l’électricité dans la deuxième plus grande ville et obligeant Kyiv à mettre en place des pannes d’électricité d’urgence dans tout le pays.


(Reportage de Pavel Polityuk; édité par Hugh Lawson)

Articles similaires